L'absence de Charles Michel fait des gorges chaudes à la Chambre

13/12/17 à 11:06 - Mise à jour à 11:08

Source: Belga

(Belga) L'absence du Premier ministre, Charles Michel, en séance plénière de la Chambre où est débattu le budget 2018 a fait des gorges chaudes dans l'opposition. Plusieurs députés ont réclamé son retour de Paris où il enchaîne les réunions internationales d'ici jeudi après-midi.

Traditionnellement, le chef du gouvernement est présent lors du débat sur le budget, acte qui concrétise les choix politiques de la majorité pour l'année qui vient. La situation politique s'est encore tendue avec la saga du pacte énergétique que la N-VA n'entend pas approuver, menaçant ainsi de ruiner trois ans de négociation associant le fédéral et les Régions. La première réaction de M. Michel depuis Paris est apparue à l'opposition comme un désaveu des ministres fédéral et régionaux qui se sont impliqués dans cette discussion. Entretemps, le cabinet du Premier ministre a précisé sa position et assuré qu'il ne laisserait "personne torpiller le pacte énergétique". La majorité a proposé mardi en conférence des présidents de reporter la séance budgétaire à la semaine prochaine pour garantir la présence du Premier ministre mais la formule n'a pu recueillir de consensus. Elle a dès lors accusé l'opposition d'"hypocrisie". Le président de la Chambre, Siegfried Bracke, prendra contact avec le cabinet du Premier ministre pour voir dans quelle mesure Charles Michel peut être présent dans l'hémicycle d'ici jeudi après-midi, avant que ne commence un sommet européen. (Belga)

Nos partenaires