Kris Peeters : le gouvernement flamand mettra la 6e réforme de l'État en ½uvre

06/03/13 à 19:58 - Mise à jour à 19:58

Source: Le Vif

Le gouvernement flamand soutient la mise en oeuvre de la 6e réforme de l'État, a dit mercredi le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) répondant ainsi aux accusations du président de la N-VA Bart De Wever. "De Wever ne fait pas partie du gouvernement flamand. Les ministres N-VA Geert Bourgeois et Philippe Muyters en font partie et ils soutiennent la décision de mettre en oeuvre la 6e réforme de l'État".

Kris Peeters : le gouvernement flamand mettra la 6e réforme de l'État en ½uvre

© Belga

Dans une interview à La Libre, le président de la N-VA Bart De Wever accuse le ministre-président flamand d'avoir "changé son discours du jour au lendemain". "On ne peut pas tromper les électeurs deux fois, promettre une révolution copernicienne et accepter ce qui a été accepté. Kris Peeters a changé son discours du jour au lendemain. On lui a offert d'être la figure de proue du CD&V en 2014 et, en échange, il a accepté une certaine loyauté à un futur gouvernement Di Rupo 2", dit-il.

Interrogé mercredi après-midi au Parlement flamand, le ministre-président a répondu que le gouvernement flamand avait décidé de mettre la 6e réforme de l'État en oeuvre.

Le chef de groupe N-VA Matthias Diependaele a confirmé que son parti exécutera loyalement la 6e réforme de l'État. "Mais après 2014 nous voulons qu'on fasse de nouveaux pas et qu'on poursuive les réformes. Nous avons de l'ambition. Nous ne voulons pas d'une 7e réforme sur le modèle de la 6e. Nous voulons une réforme approfondie du pays".

Nos partenaires