Kris Peeters est la nouvelle "Madame Non" du gouvernement selon la N-VA

20/02/16 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Belga

(Belga) Après les attaques du CD&V contre le ministre Johan Van Overtveldt (N-VA), les nationalistes flamands tirent sur le vice-Premier ministre démocrate-chrétien Kris Peeters qui, selon la députée Zuhal Demir, commence à devenir la "Madame Non" du gouvernement, d'après des propos livrés à Het Nieuwsblad samedi.

La députée fait référence à l'ancienne présidente du cdH Joëlle Milquet, dont la position lors des négociations relatives à la réforme de l'Etat en 2007 avait suscité l'ire des membres du parti alors associé au CD&V en cartel. Zuhal Demir, spécialiste de l'emploi à la N-VA, estime que Kris Peeters mène une politique d'obstruction sur certains dossier et ne se concentre pas assez sur des sujets essentiels indiqués dans l'accord de gouvernement, comme le service à la communauté pour les chômeurs longue durée. Plus étonnant, Mme Demir loue le travail réalisé par la précédente ministre de l'Emploi, Monica de Coninck (sp.a). (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos