Koen Geens salue la revente de la participation belge dans Fortis

14/11/13 à 08:43 - Mise à jour à 08:43

Source: Le Vif

Le ministre des Finances Koen Geens a salué jeudi, sur La Première, le "bon deal" conclu par le gouvernement fédéral en vendant sa participation dans Fortis Banque (BNP Paribas Fortis) au groupe bancaire français BNP Paribas.

Koen Geens salue la revente de la participation belge dans Fortis

© Image Globe

"Nous n'avons pas vocation à rester dans une banque, dans aucune banque", a-t-il souligné. "On s'était dit que quand on pourrait vendre des actifs non-stratégiques, on le ferait", a-t-il expliqué, précisant que la réflexion préalable à la vente des 25% de Fortis Banque avait été longue. "C'était le bon moment pour vendre une participation, car la plus-value est importante." Il n'est pas certain que la plus-value aurait encore augmenté beaucoup si on avait attendu, "car nous avons ici une banque qui fonctionne bien".
Le ministre des Finances a refusé de confirmer que cette opération permettrait de faire repasser la dette publique sous le seuil des 100% du Produit intérieur brut (PIB). Il a aussi réfuté que le choix de vendre ait été imposé par l'Europe afin de réduire cette dette publique. Koen Geens a encore estimé que "la participation de l'Etat avait certainement contribué à la stabilisation de la banque". Rappelant que la Belgique gardait ses administrateurs indépendants, il a dit ne pas craindre pour les activités en Belgique. "On leur fait confiance, aux Français. BNP Paribas est un peu l'ancienne Générale de Banque."

Nos partenaires