Kim De Gelder ne visait pas une mais trois crèches

28/12/12 à 08:23 - Mise à jour à 08:23

Source: Le Vif

Trois mois avant de passer à l'acte dans la crèche Fabeltjesland à Termonde le 23 janvier 2009, Kim De Gelder a commencé à collectionner les couteaux, haches et déguisements. Il n'avait pas une seule crèche en ligne de mire mais bien trois, affirment vendredi De Standaard et Het Nieuwsblad. L'enquête judiciaire a permis de démontrer que le jeune homme pensait à assassiner des gens depuis des mois, voire des années.

Kim De Gelder ne visait pas une mais trois crèches

© Belga

L'acte d'accusation décrit les autres plans de Kim De Gelder, qui devra répondre devant la cour d'assises de Gand de 4 assassinats et 25 tentatives d'assassinat. "Il avait ainsi l'intention, après le massacre à Termonde, de commettre d'autres crimes dans des cabinets médicaux à Harelbeke et ailleurs, dans des maisons de repos, des hôpitaux, des écoles de police, ..."

Le 19 janvier 2009, il a entamé ses préparatifs pour trois attaques contre des crèches. Il a étudié les trajets, qu'il comptait effectuer avec un vélo.

Le jour des faits, le 23 janvier, il a expliqué qu'il s'est levé à 5 heures du matin, a coloré ses cheveux et a mangé un petit-déjeuner "riche en énergie". Il a rempli son sac à dos d'armes, de vêtements de rechange, et d'objets pour se déguiser. Il a aussi emporté des pansements s'il devait se blesser.

Il a quitté son domicile vers 9 heures à vélo. Devant une première crèche, la "Zonneschijn", il a fait demi-tour car il y avait trop d'ouvriers présents. Dix minutes plus tard, il est arrivé à la crèche "Fabeltjesland".

En savoir plus sur:

Nos partenaires