Kim De Gelder ne sera pas interné

22/03/13 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Le Vif

Kim De Gelder a été reconnu coupable sur toute la ligne par le jury de la cour d'assises de Flandre orientale. Oui, il a assassiné Elza Van Raemdonck, 72 ans, Marita Blindeman, 54 ans, Leon et Corneel, neuf mois, en janvier 2009. Oui, il a tenté d'assassiner les autres personnes présentes à la crèche Fabeltjesland le 23 janvier 2009. Oui, il a tenté d'assassiner une famille, absente lors de sa visite, deux jours avant l'assassinat d'Elza Van Raemdonck.

Kim De Gelder ne sera pas interné

© Image Globe

Kim De Gelder disposait des facultés mentales pour savoir ce qu'il faisait, le jour où il est entré dans la crèche. "Il a hésité à repartir, mais il a quand même choisi de continuer ses projets criminels", ont motivé les douze jurés.

Ceux-ci ont également estimé que la tentative d'assassinat d'une famille, habitant dans la même rue qu'Elza Van Raemdonck à Vrasene, deux jours avant que celle-ci ne soit assassinée, était suffisamment prouvée, notamment par les déclarations de l'accusé lors de ses interrogatoires.

Les jurés se sont rangés derrière le rapport des experts-psychiatres, estimant qu'il n'y avait "pas d'évidence de schizophrénie" et que le trouble de la personnalité détecté chez l'accusé n'avait pas gravement altéré sa capacité de discernement. Kim De Gelder représente, en raison de son double profil de tueur de masse et de tueur en série, un danger extrême pour la société.

Kim De Gelder a été reconnu coupable de tous les meurtres et tentatives de meurtre dont il était accusé, le jury retenant également la circonstance aggravante de la préméditation. L'accusé n'a pas bougé lorsque le président Koen Defoort a prononcé le verdict.

L'audience a été suspendue un quart d'heure. Suivront le réquisitoire et la plaidoirie sur la peine. Kim De Gelder risque la réclusion à perpétuité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires