Kim De Gelder n'est pas fou

29/03/10 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Le Vif

Kim De Gelder serait assez sain d'esprit pour savoir ce qu'il faisait? Cinq psychiatres ont déclaré le meurtrier de Termonde sérieusement dérangé, mais malgré tout capable de contrôler ses actes. Le jeune homme n'échappera probablement pas à un jugement.

Plus d'un après le drame de Termonde, la personnalité de Kim De Gelder a été jugé sérieusement dérangé par les psychiatres qui l'ont examiné. Les experts ont toutefois conclu que le meurtrier restait capable de contrôler ses actes, indique le quotidien flamand Het Laatste Nieuws.

En janvier 2009, le jeune homme de 21 ans a tué une femme âgée à Vrasene en Flandre orientale, puis deux bébés et une puéricultrice dans une crèche à Termonde. Depuis lors, cinq psychiatres étudiaient son cas sous la demande du tribunal de Termonde.

La conclusion de cette étude signifie plus que probablement le renvoi de Kim De Gelder vers les assises. La défense peut toutefois encore réclamer une contre-expertise et a le droit de contester la thèse des experts judiciaires.

En attendant, Kim De Gelder, déclaré conscient de ses actes, pourrait être jugé par un jury populaire. C'est ce qu'avait laissé entendre le parquet antérieurement.

Du côté de la défense, l'avocat de Kim Gelder affirme depuis le début de l'enquête, que son client souffre de problèmes mentaux et ne peut être dès lors jugé. Il réclame l'internement du jeune homme dans une institution psychiatrique pour une période indéfinie, selon Het Laatste Nieuws.

Le Vif.be, avec Belga.

Nos partenaires