Khalid Zerkani et Fatima Aberkane condamnés à 15 ans de prison pour terrorisme

14/04/16 à 19:05 - Mise à jour à 19:05

Source: Belga

La cour d'appel de Bruxelles a prononcé ce jeudi une peine de quinze ans d'emprisonnement à l'encontre de Khalid Zerkani et de Fatima Aberkane, tous deux considérés comme dirigeants d'une filière terroriste en Belgique.

Khalid Zerkani et Fatima Aberkane condamnés à 15 ans de prison pour terrorisme

© BELGA

La cour a aussi prononcé une peine de cinq ans de prison ferme pour Maria Grillo, laquelle avait tenté de rejoindre des camps djihadistes en Syrie, et une peine de quatre ans de prison avec sursis complet contre Naïma Aberkane, la soeur de Fatima Aberkane, pour avoir apporté une aide financière à des candidats au djihad en Syrie.

Khalid Zerkani est condamné à quinze ans de prison pour avoir recruté en Belgique des candidats au djihad armé en Syrie, entre 2012 et 2014, entre autres Chakib Akrouh et Abdelhamid Abaaoud, deux des auteurs des attentats de novembre dernier à Paris.

Il a ainsi été reconnu coupable d'avoir participé aux activités d'un groupe terroriste en tant que dirigeant, tout comme Fatima Aberkane qui a écopé de la même peine et pour laquelle la cour a prononcé l'arrestation immédiate.

En première instance, Khalid Zerkani avait été condamné à douze ans de prison et Fatima Aberkane à huit ans de prison.

En appel, le juge a suivi le réquisitoire du ministère public qui réclamait des peines plus sévères à l'encontre de ces deux prévenus, quinze ans de prison pour Khalid Zerkani, qu'il présentait comme le plus grand recruteur de combattants djihadistes en Belgique, et entre dix et quinze ans de prison pour Fatima Aberkane, cette mère qui avait rejoint la Syrie avec plusieurs de ses enfants.

La cour d'appel a également condamné plus sévèrement Naïma Aberkane, la soeur de Fatima Aberkane, et Maria Grillo, en prononçant des peines plus élevées qu'en première instance et plus élevées que celles réclamées par le ministère public.

Ainsi, Naïma Aberkane, soupçonnée d'avoir financé des départs en Syrie, a été condamnée pour participation aux activités d'un groupe terroriste en tant que membre à une peine de quatre ans de prison avec sursis complet.

En première instance, elle avait été condamnée à une peine de dix mois de prison avec sursis complet et le procureur réclamait contre elle, en appel, une peine de trente mois de prison avec sursis.

Maria Grillo, quant à elle, a été condamnée pour la même prévention à une peine de cinq ans de prison ferme, contre une peine de deux ans de prison avec sursis en première instance et face à une peine de trois ans de prison ferme réclamée par le procureur.

Cette dernière, condamnée pour avoir rejoint des groupes terroristes en Syrie en octobre 2013, avait soutenu qu'elle avait été forcée par son mari à s'y rendre. Mais, en janvier dernier, elle avait à nouveau été arrêtée pour une seconde tentative de rejoindre la Syrie avec ses filles et ses petites-filles.

Nos partenaires