Kevin Borlée et Isaac Makwala parmi les victimes d'une vague de "gastro" chez les athlètes

08/08/17 à 08:15 - Mise à jour à 08:16

Source: Belga

(Belga) Les seizièmes championnats du monde d'athlétisme de Londres connaissent un épisode de gastroentérites dont plus d'une dizaine d'athlètes sont victimes, a confirmé lundi la fédération internationale d'athlétisme (IAAF). Parmi elles, figure Kevin Borlée qui a été malade dans la nuit de dimanche à lundi. Le champion de Belgique du 400 m doit disputer avec les Tornados les séries du relais 4X400, samedi.

La victime la plus connue de cette "tourista" est le Botswanais Isaac Makwala. Il a été contraint de renoncer à participer aux séries du 200 m lundi soir. Une épreuve dont il était le meilleur performeur mondial de l'année en 19.77 secondes. Makwala doit en principe disputer ce mardi soir la finale du 400 m dont il est, là aussi, un des favoris. Il avait remporté la 3e demi-finale dimanche soir en 44.30 secondes. De nombreux des athlètes canadiens, on évoque la moitié d'entre eux, sont aussi affectés par les mêmes maux. L'Irlandais Thomas Barr a lui aussi dû déclarer forfait avant sa demi-finale du 400 m haies, lundi soir. Canadiens et Irlandais logent dans le même hôtel londonien qui n'est pas celui de l'équipe belge. L'IAAF et les instances sanitaires anglaises ont pris des mesures afin d'essayer d'endiguer la propagation de cet empoisonnement alimentaire qui se traduit par les vomissements et des diarrhées. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos