Kenya: reprise des cours à l'Université de Garissa, devant une poignée d'étudiants

11/01/16 à 13:26 - Mise à jour à 13:26

Source: Belga

(Belga) Une vingtaine d'étudiants se sont présentés lundi à la reprise des cours à l'Université de Garissa, qui en accueillait environ 800 lorsqu'elle avait été attaquée en avril par un commando islamiste shebab, un massacre ayant fait au moins 148 morts, a constaté un journaliste de l'AFP.

Kenya: reprise des cours à l'Université de Garissa, devant une poignée d'étudiants

Kenya: reprise des cours à l'Université de Garissa, devant une poignée d'étudiants © BELGA

L'essentiel des victimes étaient des étudiants résidant sur le campus: au moins 142 avaient été massacrés, la plupart de sang-froid. L'attaque de l'Université de Garissa, le 2 avril à l'aube, est la plus meurtrière au Kenya depuis l'attentat en 1998, contre l'ambassade américaine à Nairobi, revendiquée par Al-Qaïda et qui avait fait 213 morts. La plupart des étudiants ayant survécu au massacre ont été transférés dans d'autres établissements et, malgré les mesures de sécurité, ceux ayant repris les cours lundi étaient majoritairement originaires de la localité de Garissa, à 365 km de la capitale Nairobi et 150 km de la frontière somalienne. Les quatre membres du commando shebab avaient été abattus par les forces spéciales kényanes à l'issue de 16 heures de siège. Cinq hommes, soupçonnés d'être liés à l'attaque sans que leur rôle soit pour l'heure clairement établi, sont actuellement jugés à Nairobi pour des chefs de terrorisme et conspiration en vue de commettre un attentat. (Belga)

Nos partenaires