Kazakhgate: les mails qui impliquent Didier Reynders

18/05/17 à 06:00 - Mise à jour à 09:52

Source: Le Vif

"Le ministre m'a passé un sacré savon". Didier Reynders était très irrité des soupçons exprimés à l'égard de Jean-François Etienne des Rosaies, cet ex-conseiller élyséen impliqué dans le Kazakhghate. C'est ce qui ressort d'un mail de 2014, parmi d'autres, que dévoilent Le Vif et De Standaard.

Jean-Claude Fontinoy, le fidèle bras droit de Didier Reynders, a-t-il menti, devant la commission d'enquête parlementaire sur la transaction pénale, à propos de Jean-François Etienne des Rosaies? Interrogé le 10 mai dernier sur ce conseiller de l'ombre de l'ancien président français Nicolas Sarkozy, il a reconnu l'avoir rencontré à plusieurs reprises à partir d'octobre 2013 mais a juré ses grands dieux qu'à l'époque il ne savait rien de l'implication de celui-ci dans le scandale du Kazakhgate, pourtant déjà révélé par la presse française et belge depuis fin 2012. "Je ne le savais pas, je le jure", a affirmé l'expert du ministre libéral des Affaires étrangères aux députés devant lesquels il venait de prêter serment.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos