Kazakhgate - Le MR n'est pas opposé a priori à une commission d'enquête parlementaire

14/11/16 à 17:10 - Mise à jour à 17:11

Source: Belga

(Belga) Il revient à la Commission de la Justice de la Chambre de fournir un travail préliminaire afin d'identifier les outils parlementaires qui seront les mieux adaptés pour faire la lumière dans le dossier, a indiqué lundi le chef de groupe MR à la Chambre, Denis Ducarme, à la suite des nouvelles révélations dans l'affaire de la transaction pénale dont a bénéficié le milliardaire kazakh Patokh Chodiev.

"Il est indispensable de faire la lumière", a souligné M. Ducarme, en précisant que le parlement disposait de plusieurs moyens: un travail mené par la Commission de la Justice elle-même, une commission spéciale, voire une commission d'enquête. "Si les conclusions devaient déterminer la commission d'enquête comme l'outil adapté, nous ne nous y opposerions pas", a ajouté le chef de groupe. A l'instar du cdH, les Réformateurs font toutefois remarquer qu'une information judiciaire est en cours et qu'il est sans doute souhaitable d'attendre les résultats de celle-ci. Le ministre de la Justice a fait savoir la semaine passée que cette information devrait bientôt s'achever. Depuis plusieurs semaines, les articles de presse qui mettent en cause l'implication du député Armand De Decker se succèdent. (Belga)

Nos partenaires