Kazakhgate - Le Kazakhgate doit conduire à une réforme de la gouvernance, estime Zakia Khattabi

25/11/16 à 09:12 - Mise à jour à 09:15

Source: Belga

(Belga) L'affaire du Kazakhgate doit conduire à une réforme de la gouvernance en Belgique, a estimé vendredi la co-présidente d'Ecolo Zakia Khattabi, sur les ondes de La Première (RTBF). Elle propose de mettre en place des règles pour limiter l'enrichissement excessif des élus, d'encadrer le travail des lobbys, ou encore d'établir une éthique des mandataires.

Kazakhgate - Le Kazakhgate doit conduire à une réforme de la gouvernance, estime Zakia Khattabi

Kazakhgate - Le Kazakhgate doit conduire à une réforme de la gouvernance, estime Zakia Khattabi © BELGA

"A l'instar de ce qui se fait pour les fonctions publiques, les revenus privés des parlementaires devraient être plafonnés", a-t-elle notamment expliqué, en évoquant aussi la nécessité d'établir un cadastre des rétributions perçues par les députés. La co-présidente d'Ecolo plaide en outre pour un renforcement de la transparence concernant le travail des lobbyistes. Elle suggère la réalisation d'un registre des lobbys, similaire à celui mis en place par l'Union européenne. Mme Khattabi a par ailleurs rappelé vendredi que les écologistes regrettaient qu'Armand De Decker reste bourgmestre d'Uccle, alors que le MR considère qu'il n'est "plus digne de porter la parole de son parti". "C'est un traitement différencié, nous ne le comprenons pas", a-t-elle commenté. (Belga)

Nos partenaires