Kazakhgate: la commission parlementaire veut entendre Patokh Chodiev par vidéoconférence

08/11/17 à 19:06 - Mise à jour à 18:58

Source: Belga

La commission d'enquête parlementaire Kazakhgate veut entendre l'homme d'affaires Patokh Chodiev par vidéoconférence.

Kazakhgate: la commission parlementaire veut entendre Patokh Chodiev par vidéoconférence

Pathokh Chodiev © ANDREY RUDAKOV/GETTY IMAGES

Le milliardaire ne s'est pas présenté devant la commission mercredi, alors que sa nationalité belge l'y contraint. Il a fait valoir un certificat médical l'empêchant d'effectuer de longs déplacements tels que Moscou-Bruxelles. La commission veut donc l'entendre par vidéoconférence. Une possibilité existe à l'ambassade de Belgique à Moscou. La commission a auditionné les avocats de M. Chodiev à huis clos mercredi après-midi.

L'homme d'affaires a jusque lundi pour répondre à la sollicitation. S'il refuse, la commission d'enquête transmettra un procès-verbal de non-comparution au procureur général près la cour d'appel. "Le cas échéant, il pourrait être poursuivi et cité devant la justice en cas de contact avec une autorité de police sur le sol belge", a indiqué le président de la commission Dirk Van der Maelen. "Il ne sera sans doute pas impressionné par une sanction financière mais une potentielle condamnation à six mois de prison pourrait s'avérer problématique pour quelqu'un qui est à l'oeuvre dans la haute finance", a-t-il conclu.

Nos partenaires