Kazakhgate: il y a bien eu contacts entre magistrats belges et français

21/06/15 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Alors que les révélations continuent de se multiplier dans les médias d'outre-Quiévrain, nous apprenons, de source française, que des contacts ont bien eu lieu entre la justice belge et la justice française, dans ce dossier impliquant des personnalités des deux pays.

Kazakhgate: il y a bien eu contacts entre magistrats belges et français

Armand De Decker © Belga

Les juges d'instruction parisiens, René Grouman et Roger Le Loire, soupçonnent l'Elysée d'avoir organisé, en 2011, le vote accéléré de la loi sur la transaction pénale élargie en Belgique, ce qui a permis au milliardaire Patokh Chodiev d'échapper in extremis à un procès pénal.

Le parquet de Paris semble attendre maintenant des résultats au niveau judiciaire belge, puisqu'à tout le moins le nom d'Armand de Decker (MR) est cité dans ce dossier.

Toutefois, il a été convenu que les juges français n'envoient pas de demande d'entraide officielle à la Belgique, ce qui aurait été contraignant. Solution plus souple : le parquet de Bruxelles a ouvert une information de son propre chef et les Français lui ont transmis tous les documents nécessaires à l'enquête, escomptant très certainement un retour de renseignements dans un avenir plus ou moins proche. Le parquet de Bruxelles se refuse à tout commentaire.

Th. D.

Nos partenaires