Kazakhgate - De Decker nie être intervenu dans l'élaboration de la loi sur la transaction pénale

26/11/16 à 07:20 - Mise à jour à 07:23

Source: Belga

(Belga) Le bourgmestre d'Uccle et député bruxellois Armand De Decker (MR) réaffirme n'avoir joué aucun rôle dans la conception de la loi sur la transaction pénale et se dit "fatigué" de tous les "mensonges" circulant à son sujet dans un entretien publié par L'Echo samedi. "On me met tout sur la tête alors que je n'y suis pour rien", déclare M. De Decker.

Kazakhgate - De Decker nie être intervenu dans l'élaboration de la loi sur la transaction pénale

Kazakhgate - De Decker nie être intervenu dans l'élaboration de la loi sur la transaction pénale © BELGA

Accompagné de son avocate Michèle Hirsch, Armand De Decker confirme qu'il s'est rendu chez le ministre de la Justice de l'époque, Stefaan De Clerck, mais en tant qu'avocat dans le seul but de s'informer au sujet des travaux préparatoires sur la loi. Refusant de donner plus de détails à ce sujet, il reconnaît cependant qu'il n'aurait pas dû effectuer cette visite. Armand De Decker indique également n'avoir jamais rencontré Patok Chodiev et brandit le secret professionnel lorsqu'il est interrogé sur l'origine de son enrôlement en tant qu'avocat du milliardaire belgo-kazakh. Le bourgmestre d'Uccle indique également accueillir avec soulagement la mise sur pied d'une commission d'enquête parlementaire qui le dégagera "de toutes ces accusations stupides et sans fondement". Il déplore par ailleurs la décision du MR de le priver de ces mandats internes au parti. (Belga)

Nos partenaires