Kazakhgate - A. de Decker est intervenu auprès du ministre de la Justice dans l'affaire Chodiev

05/11/16 à 07:20 - Mise à jour à 07:22

Source: Belga

(Belga) L'ancien président du Sénat et ancien ministre Armand de Decker (MR) a bien joué un rôle central dans l'affaire de corruption liée au milliardaire belgo-kazakh Patokh Chodiev, rapportent samedi Le Soir et les titres Sudpresse.

Kazakhgate - A. de Decker est intervenu auprès du ministre de la Justice dans l'affaire Chodiev

Kazakhgate - A. de Decker est intervenu auprès du ministre de la Justice dans l'affaire Chodiev © BELGA

Le Soir et le site d'information français Mediapart ont pu se procurer une série de pièces des procédures judiciaires belge et française relatives à une affaire de corruption où apparaît le nom d'Armand De Decker (MR). Ce dernier est intervenu auprès du ministre de la Justice de l'époque Stefaan De Clerck (CD&V) et de son cabinet, en compagnie de Me Catherine Degoul, l'avocate de Chodiev, pour améliorer la situation judiciaire du milliardaire. Selon les pièces de l'enquête, l'ex-président du Sénat s'est notamment revendiqué de l'Elysée - alors dirigé par Nicolas Sarkozy -, et a expliqué cette intervention occulte par l'intérêt qu'avait la France de mener à bien une transaction aéronautique avec le Kazakhstan. Deux jours plus tard, la proposition de loi sur la transaction pénale, dont bénéficiera Chodiev, est déposée. Pour mener à bien ces interventions, Armand De Decker a perçu plus de 740.000 euros d'honoraires pour 350 heures déclarées comme prestations d'avocat, prestations qu'aucune pièce de procédure judiciaire ne confirme. (Belga)

Nos partenaires