Kazaghgate : l' avocat consulté par le Sénat pour rédiger la loi sur la transaction pénale défend... Armand De Decker

20/04/17 à 08:24 - Mise à jour à 08:24

Source: Le Vif

Raf Verstraeten a fait scandale, mercredi matin, devant la commission d'enquête parlementaire consacrée au Kazakhgate.

Kazaghgate : l' avocat consulté par le Sénat pour rédiger la loi sur la transaction pénale défend... Armand De Decker

Adrien Masset. © N. MAETERLINCK/BELGAIMAGE

En 2011, l'avocat Raf Verstraeten était payé par le secteur diamantaire alors même que la commission Justice du Sénat l'avait consulté pendant les travaux qui ont mené à l'adoption de la très controversée loi élargissant le champ de la transaction pénale aux matières financières. Une loi dont le secteur diamantaire réclamait l'adoption de longue date. Les sénateurs, heureusement, ne se limitèrent pas à l'éclairage d'une seule éminence. Un autre grand juriste, pénaliste de talent et professeur à l'ULG, a lui aussi assisté les débats de la haute assemblée, Maître Adrien Masset.

Les observations des deux experts permirent, a expliqué Raf Verstraeten à la commission, d'adopter une loi réparatrice qui corrigeait les erreurs de la première loi élargissant le champ d'application de la transaction pénale. Et si Raf Verstraeten, avait par le passé également été avocat du "trio kazakh", précisément au début des années 2000, c'est aujourd'hui qu'Adrien Masset recroise la route d'un des acteurs de cette rocambolesque saga : il est en effet, depuis quelques mois, l'avocat d'Armand De Decker...

Nos partenaires