Kasaï: 38 nouvelles fosses communes découvertes

13/07/17 à 00:20 - Mise à jour à 00:22

Source: Belga

(Belga) Les Nations Unies ont découvert dans la région centrale du Kasaï, en République démocratique du Congo (RDC), 38 nouveaux charniers potentiels, a indiqué mercredi Jose Maria Aranaz, le directeur du Bureau conjoint de l'ONU aux droits de l'homme au Congo. Ces nouvelles découvertes de possibles fosses communes amènent le total de charniers découverts dans la région par les autorités congolaises ou onusiennes à environ 90.

Une trentaine de tels sites a été localisée récemment dans la localité de Diboko. Les 7 autres sont situés à Sumbula. Ces 38 sites ont été découverts au cours d'une enquête conjointe impliquant les Nations Unies et la justice militaire congolaise, entre le 4 et le 7 juillet. Dans la région centrale du Kasaï, l'armée est engagée contre la rébellion Kamwina Nsapu, du nom du chef traditionnel tué en août 2016 après s'être révolté contre les autorités de Kinshasa. Le conflit a fait au moins 3.000 morts depuis septembre 2016, selon les estimations de l'Eglise catholique. Plus d'un million de civils ont été déplacés par les violences, selon l'ONU. Le gouvernement accuse les miliciens Kamwina Nsapu d'avoir perpétré des massacres avant de verser les cadavres dans des fosses communes, mais des enquêteurs des Nations Unies estiment que de nombreuses tombes contiennent les dépouilles de membres Kamwina Nsapu présumés ou de supporters du mouvement. (Belga)

Nos partenaires