Juncker veut des accords commerciaux avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande

13/09/17 à 10:31 - Mise à jour à 10:33

Source: Belga

(Belga) L'Union européenne devrait conclure des accords commerciaux avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande, a estimé mercredi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker lors de son discours sur l'état de l'Union européenne devant les députés réunis à Strasbourg. Il a promis plus de transparence dans les négociations commerciales pour mettre fin "aux rumeurs et aux procès d'intention".

"L'Europe est ouverte au commerce, mais il faut de la réciprocité, il faut recevoir autant que nous donnons", a indiqué Jean-Claude Juncker, après avoir cité le renforcement du programme commercial européen parmi les priorités des prochains mois. "D'ici la fin de l'année, nous avons de bonnes chances d'arriver à un accord avec le Mexique et les pays d'Amérique du sud. De plus, je propose d'ouvrir un accord avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande." Le président de l'exécutif européen s'est félicité du traité de libre-échange conclu avec le Canada (CETA), qui doit d'ailleurs entrer en vigueur provisoirement la semaine prochaine. Mais il semble avoir pris la mesure de la méfiance exprimée par la population pendant les négociations et a annoncé "une transparence accrue des processus décisionnels". "Nous publierons l'intégralité des projets de mandat de négociations, et j'invite le Conseil à faire de même", a souligné M. Juncker. "Finis les rumeurs et les procès d'intention!" Et parce que les Européens ne sont "pas des partisans naïfs du libre-échange", le président de la Commission propose un cadre européen de contrôle des investissements stratégiques, qui consisterait en un examen approfondi de ces projets d'investissements étrangers et d'un débat. (Belga)

Nos partenaires