Juncker plaide pour un super ministre européen des Finances

13/09/17 à 12:02 - Mise à jour à 12:04

Source: Belga

(Belga) "Il nous faut un ministre européen de l'Economie et des Finances, qui encourage et accompagne les réformes structurelles dans nos États membres", a plaidé mercredi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker lors de son discours sur l'état de l'Union devant les eurodéputés réunis à Strasbourg.

Parmi les projets pour l'avenir européen, le président de la Commission voit la création d'un poste de ministre européen de l'Economie et des Finances comme un pas important pour renforcer le marché intérieur. "Il nous faut un ministre européen de l'Economie et des Finances, qui encourage et accompagne les réformes structurelles dans nos États membres", a constaté M. Juncker. "Ce ministre devrait coordonner l'ensemble des instruments financiers de l'UE lorsqu'un État membre entre en récession ou est frappé par une crise menaçant son économie." Plutôt que de créer un poste occupé par une personne supplémentaire, cette fonction devrait être assumée par le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, qui deviendrait alors aussi vice-président de la Commission et président de l'Eurogroupe, le format qui réunit les ministres des Finances de la zone euro. Le commissaire actuel, Pierre Moscovici, s'est déjà prononcé pour une telle évolution. Jean-Claude Juncker a également plaidé pour une union économique et monétaire plus forte. La Commission présentera d'ailleurs en décembre des propositions pour transformer le mécanisme européen de stabilité en un Fonds monétaire européen "fermement ancré dans notre Union." Le président de l'exécutif européen se dit aussi favorable à ce que les décisions se prennent plus rapidement dans une série de dossiers - TVA, assiette commune d'impôt des sociétés, taxe sur les transactions financières - en votant à la majorité qualifiée plutôt que d'exiger l'unanimité. (Belga)

Nos partenaires