Joyeuse entrée à Eupen, 3.000 personnes pour accueillir le roi et la reine

23/10/13 à 19:57 - Mise à jour à 19:57

Source: Le Vif

Le roi Philippe et la reine Mathilde sont arrivés ce mercredi à 11 heures à l'hôtel de ville d'Eupen pour leur 10e joyeuse entrée.

Joyeuse entrée à Eupen, 3.000 personnes pour accueillir le roi et la reine

© IMAGEGLOBE

A leur arrivée, les souverains ont été accueillis à l'hôtel de ville d'Eupen par les représentants de la ville, le gouvernement germanophone, le président du Parlement et le gouverneur de la province de Liège.

Les citoyens présents, massés derrière les barrières, en ont profité pour saluer le roi et la reine avant le bain de foule prévu à 11h45.

Le couple royal a pris part à une cérémonie protocolaire, avant de signer le livre d'or et de recevoir quelques présents. La cérémonie a débuté par une minute de silence en mémoire des onze victimes de la catastrophe aérienne de Gelbressée, en province de Namur.

Peu après 11h45, le roi et la reine ont fait une apparition au balcon de l'hôtel de ville. Après que le roi eut pris la parole en allemand pour remercier la population et les autorités pour leur accueil, les souverains ont quitté la maison communale pour aller saluer les 3.000 personnes venues les acclamer tout au long du parcours de 300 mètres.

Avec une quinzaine de minutes de retard, le roi et la reine ont ensuite rejoint la ville-basse où se tenait un dîner de travail ayant pour thèmes les relations qu'entretient la Communauté germanophone avec les 9 communes qui la composent ainsi que la formation en alternance, s'inspirant des systèmes allemand et autrichien, comme elle est appliquée en Communauté germanophone.

Au terme de ce repas, le couple royal a été reçu dans les nouveaux bâtiments du Parlement germanophone, où se tenait une séance académique en présence de présidents et de représentants des différents Parlements.

Tout au long de discours protocolaires entrecoupés de musique et de danse, l'histoire de la Communauté germanophone a été retracée, avec notamment un historique des différentes compétences acquises au fil des 40 dernières années.

Le ministre président Karl-Heinz Lambertz est pour sa part revenu sur la réforme de l'état qui "se dirige fortement vers une Belgique à quatre".

Après avoir signé le livre d'or, les souverains ont reçu un présent pour le moins original: un pommier. "Comme cet arbre, les régions doivent être profondément enracinées et être en réseau, comme le symbolisent les branches", a expliqué Alexander Miesen, le président del'hémicycle.

Le roi Philippe et la Reine Mathilde ont quitté Eupen vers 15h30, avec une vingtaine de minutes de retard sur le programme.

En savoir plus sur:

Nos partenaires