Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël

20/12/10 à 18:37 - Mise à jour à 18:37

Source: Le Vif

Pressé par la N-VA qui veut en finir au plus vite et mettre Elio Di Rupo devant ses responsabilités, le conciliateur royal Johan Vande Lanotte n'aura probablement pas fini sa mission avant Noël. Des négociations pendant la période de fêtes ne sont donc pas exclues.

Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël

© Belga

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte (sp.a) terminera mardi la série d'entretiens bilatéraux qu'il a entamée la semaine dernière. Il travaille aussi à l'élaboration d'une note globale relative non seulement à la révision de la loi de financement mais aussi à la réforme de l'Etat et à l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Il est peu probable que cette note soit prête avant Noël, a-t-on appris.

En raison de l'état de santé de sa mère, M. Vande Lanotte a interrompu pour quelques jours les entretiens bilatéraux qu'il avait entamés la semaine dernière. Il les a repris lundi en rencontrant le président d'Ecolo, Jean-Michel javaux. Demain mardi, il rencontrera successivement le président de Groen!, Wouter Van Besien, la présidente du sp.a, Caroline Gennez, et enfin le président du CD&V, Wouter Beke. L'agenda des jours suivants n'est pas encore fixé.

La N-VA veut que Johan Vande Lanotte termine au plus vite la rédaction de sa note globale et que le président du PS Elio Di Rupo reprenne la main et mène les discussions en vue d'un accord communautaire, a-t-on appris. Les nationalistes flamands sont d'avis qu'après le travail d'étude et de chiffrage des diverses propositions, il est temps de trancher. La N-VA n'émet aucune critique sur le travail de M. Vande Lanotte. Bart De Wever et ses collègues de parti apprécient le travail qu'il a livré mais ils sont d'avis qu'il faut maintenant avancer et que l'heure n'est plus à une nouvelle étude chiffrée avec propositions et amendements.

Pour les nationalistes flamands, le moment est venu de remettre les sept partis ensemble pour faire des choix politiques. Pour la N-VA, le mieux serait que "celui qui a l'ambition de mener le gouvernement" mène ces discussions. La N-VA vise ainsi le président du PS Elio Di Rupo.

Mais tous les acteurs autour de la table ne sont pas de l'avis de la N-VA. Ainsi, certains préféreraient laisser passer les fêtes pour reprendre la négociation après. En tout état de cause, des négociations pendant la période des fêtes de fin d'année ne sont pas exclues.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires