Joëlle Milquet lance une campagne contre le cyber-harcèlement

29/11/13 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Source: Le Vif

Ce vendredi a eu lieu le lancement de la campagne "Stop Cyberhate" contre le harcèlement en ligne.

Joëlle Milquet lance une campagne contre le cyber-harcèlement

© Thinkstock

Selon une enquête effectuée auprès des jeunes, 34,3 % d'entre eux ont déjà été au moins une fois victimes de cyber-harcèlement et 62 % ont déjà été confrontés à ce type de messages négatifs. Un jeune sur cinq reconnaît avoir été l'auteur de cyber-harcèlement et 76 % des jeunes entre 12 et 18 ans ont déjà été témoins d'une situation de cyber-harcèlement, sans y avoir été impliqués activement.

Suite à une initiative de la Computer Crime Unit de la police judiciaire fédérale, le Service Égalité/Diversité de la police fédérale, Child Focus et avec les soutiens de la Vice-Première ministre Joëlle Milquet ainsi que des ministres de l'Enseignement obligatoire, les élèves de la section écriture multimédia à l'Institut supérieur de formation sociale et de communication (ISFSC) ont réalisé plusieurs clips vidéo de sensibilisation et mis en place une application pour smartphones.

La police fédérale a mis en ligne le site www.stopcyberhate.be sur lequel on peut retrouver les clips vidéo de la campagne, mais également une boîte à outils remplie d'informations et de conseils à l'attention des professionnels de l'éducation, des parents et des adolescents. Une application Androïd est également téléchargeable dès aujourd'hui. Elle donne la possibilité aux jeunes de répondre anonymement à un quizz, de trouver des conseils, ou de l'aide notamment via le numéro d'appel 103.

Cette campagne a pour but d'aider les enfants et les adolescents qui sont victimes de harcèlement en ligne à oser en parler, ainsi que les parents à prendre conscience du phénomène. Voici un extrait des clips de sensibilisation réalisés.

Nos partenaires