JO 2016 - Dirk Van Tichelt ne pense pas encore à arrêter

19/08/16 à 17:42 - Mise à jour à 17:42

Source: Belga

(Belga) Dirk van Tichelt a vécu l'apothéose de sa carrière sportive le lundi 8 août dernier. Après une victoire sur le Hongrois Miklos Ungvari, "l'Ours de Brecht" a décroché le bronze, sa première médaille olympique. A 32 ans, il ne compte pas arrêter.

"Tout va bien pour le moment, pourquoi arrêter? Cela n'aurait pas de sens", a expliqué le Belge lors d'une interview, vendredi à Kessel-Lo. "Il y a forcément trois conditions pour continuer à faire du sport de haut niveau: ne pas se blesser, continuer à gagner et prendre du plaisir à l'entraînement. Si tout va bien, c'est encore possible d'aller chercher des médailles à l'Euro et aux Mondiaux. Je prends encore beaucoup de plaisir à me battre. La bête de compétition qui sommeille en moi n'est pas prête à s'arrêter. Peut-être que je vais même continuer jusque Tokyo", a-t-il annoncé, faisant référence aux Jeux Olympiques de 2020. Dans sa catégorie des -73 kg, sa suprématie en Belgique n'est pas près de vaciller. "C'est vrai qu'il n'y a pas de concurrence de jeunes judokas. J'aimerais en avoir mais il n'y en a simplement pas." Il a ensuite analysé les causes de cette médaille décrochée à 32 ans. "A Londres en 2012, j'avais 28 ans. Alors même si c'est vrai que le corps se détériore habituellement après cet âge-là, j'ai atteint un meilleur niveau technique en judo. De plus, j'ai beaucoup moins stressé à Rio, où je disputais mes troisièmes Jeux." Van Tichelt a vécu une conférence de presse animée, enchaînant les entrevues. Si cette attention est nouvelle pour lui, il a pris le temps de répondre à chaque question avec le sourire. "Cette médaille ne me changera pas mais les gens me regardent différemment. J'ai été très occupé ces derniers temps. J'aspire maintenant à un peu de repos." Bien mérité, le repos du champion devrait bientôt arriver. En effet, ses entraîneurs ont programmé un mois complet de coupure. Van Tichelt reprendra l'entraînement en octobre et disputera son premier tournoi fin novembre en Chine. Le prochain grand rendez-vous du judoka du club de Coxyde sera le championnat d'Europe qui aura lieu l'année prochaine à Varsovie, en Pologne. Entre-temps, le médaillé sera papa pour la première fois aux alentours de la nouvelle année. (Belga)

Nos partenaires