JO 2016 - Des militants d'Amnesty dénoncent les violences policières devant l'ambassade du Brésil

02/08/16 à 14:17 - Mise à jour à 14:17

Source: Belga

(Belga) Une dizaine de militants d'Amnesty International ont déposé 20 sacs mortuaires mardi matin devant l'ambassade du Brésil à Bruxelles, pour dénoncer symboliquement les homicides perpétrés par la police à Rio de Janeiro, où doivent s'ouvrir dès vendredi les Jeux olympiques. Une petite délégation a été reçue par le ministre-conseiller de l'ambassade, qui a "reconnu une grande impunité" et exprimé "sa volonté de faire évoluer les choses positivement", a rapporté Valérie Michaux, coordinatrice des campagnes et de la communication de la section belge francophone de l'ONG.

JO 2016 - Des militants d'Amnesty dénoncent les violences policières devant l'ambassade du Brésil

JO 2016 - Des militants d'Amnesty dénoncent les violences policières devant l'ambassade du Brésil © BELGA

Les 20 sacs mortuaires placés devant l'ambassade du Brésil représentent la moitié des victimes tuées par la police en mai 2016 à Rio de Janeiro, d'après les chiffres de l'Institut brésilien de la sécurité publique. Il s'agit d'une hausse de 135% par rapport à mai 2015. "Le ministre-conseiller semblait connaître la situation. On a eu un entretien extrêmement ouvert. Il a aussi mentionné le fait que ce type d'actions, que nous menons notamment en Belgique, avait un impact au Brésil", a souligné Valérie Michaux. Les militants lui ont remis un rapport ainsi qu'une pétition, encore ouverte, qui demande au Comité de sécurité pour Rio 2016 la mise en ?uvre de politiques de sécurité publique respectueuses des droits humains. Elle a déjà récolté 120.000 signatures, dont 13.000 en Belgique. Depuis plus d'un mois, Amnesty International mène une campagne contre la hausse des violences policières au Brésil à l'approche des Jeux olympiques, comme cela avait été le cas lorsque le pays a accueilli la Coupe du monde de football en 2014 ou les Jeux panaméricains en 2007. (Belga)

Nos partenaires