Jeune prêtre, métier en pénurie

13/12/15 à 11:00 - Mise à jour à 17:37

Source: Le Vif/l'express

Depuis deux ans, le nombre de séminaristes augmente en Belgique. Miracle ? Les statistiques sont trompeuses. Cette progression est surtout due à la présence de communautés venues de l'étranger et souvent contestées. L'Eglise belge reste plus que jamais confrontée à une crise des vocations.

Sa Playstation portable charge sur le bord de l'armoire du salon. Son péché mignon pendant ses temps libres. Thomas Sabbadini évite d'en parler avec ses paroissiens. Un prêtre dont l'un des loisirs est de jouer à la console... "Certains ne comprendraient pas !" Il a beau être devenu un homme de Dieu, le Liégeois reste un jeune adulte de 28 ans. Sauf qu'il doit être "le seul parmi les gens de (son) âge à n'avoir dû chercher ni boulot, ni logement", plaisante-t-il. Sans oublier la sécurité d'emploi : poste garanti à vie ! "J'ai déjà essayé de convaincre des copains avec ces arguments, mais ça ne marche pas !"
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires