Jeudi on pourra voir si la Suédoise est viable (Peeters)

02/09/14 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Le Vif

Les négociations sont entrées dans une phase décisive avec les discussions sur la désignation des premiers postes et la définition du cadre budgétaire qui orientera les politiques dans les cinq prochaines années. "On doit pouvoir voir clairement jeudi si la Suédoise est viable", a commenté mardi le co-formateur Kris Peeters.

Jeudi on pourra voir si la Suédoise est viable (Peeters)

© Belga

Kris Peeters et son homologue Charles Michel sont attendus jeudi chez le Roi pour faire rapport. C'est également jeudi que le futur président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker attend le nom du représentant belge dans son équipe. Officiellement, il ne sera pas question de la désignation de ce représentant mardi après-midi autour de la table, sachant que la décision incombera aux présidents de partis.

Les négociateurs sont plutôt censés boucler le cadre budgétaire (la réunion pourrait se poursuivre demain mercredi). "Nous avons deux jours pour régler l'épure et le cadre budgétaire qui conditionneront beaucoup d'autres politiques", a indiqué le ministre sortant du Budget Olivier Chastel, rappelant l'ambition de la future coalition de baisser les charges, valoriser le pouvoir d'achat et poursuivre l'assainissement.

L'effort se fera essentiellement du côté des dépenses mais on ne devrait pas échapper à des recettes nouvelles. Selon Didier Reynders, il faudra trouver au moins 5 milliards d'euros pour l'année prochaine.

Nos partenaires