Jean-Michel Javaux veut créer un nouveau parti politique, 'E-Change'

19/07/17 à 07:10 - Mise à jour à 07:12

Source: Belga

(Belga) Une dizaine de figures du paysage politique francophone, dont Jean-Michel Javaux, Didier Gosuin et Melchior Wathelet Jr, envisagent de proposer une nouvelle offre politique, de centre­-centre gauche, en vue des législatives de 2019, rapportent La Libre Belgique et La Dernière Heure mercredi.

Le projet très concret de création d'une nouvelle offre politique en Belgique francophone a pour point de départ un groupe de ré­flexion qui s'appelle 'E­-Change'. Créé à la fin janvier 2017, il réunit des acteurs politiques de plusieurs formations mais également des poids lourds du monde économique. L'initiative émane du duo Jean­-Michel Javaux, ancien coprésident d'Ecolo, et Laurent de Briey, chef de cabinet de la ministre de l'Enseignement, Marie-­Martine Schyns (CDH). Mais d'autres pointures gravitent aussi autour du groupe comme Melchior Wathelet, l'ex­-ministre CDH, Alda Greoli (CDH), actuelle ministre de la Culture en Fédération Wallonie­-Bruxelles, Didier Gosuin (Défi), ministre bruxellois de l'Economie, ou encore Corinne Boulangier, directrice de La Première. "A ce stade, rien n'est tranché mais ces dernières semaines la piste de la création d'un mouvement politique sur la base de E­-Change est devenue plus claire", confie une source bien informée. Le groupe se réunit une fois par mois. (Belga)

Nos partenaires