Jean-Michel Javaux : "c'est particulièrement exaspérant"

13/12/10 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Source: Le Vif

Le co-président d'Ecolo Jean-Michel Javaux a déploré lundi la légèreté dont a fait preuve le président de la N-VA, Bart De Wever, dans son entretien à l'hebdomadaire allemand "Der Spiegel". Il s'interroge notamment sur le moment choisi par le nationaliste flamand pour tenir de tels propos.

Jean-Michel Javaux : "c'est particulièrement exaspérant"

© Belga

"C'est d'une légèreté et d'une irresponsabilité énormes pour le président du premier parti de Flandre et l'homme politique le plus populaire au nord du pays. Il ne s'agit pas de propos tenus dans une petite gazette du dimanche mais dans un des journaux les plus lus d'Europe. C'est particulièrement irresponsable au moment où une délégation du FMI est présente à Bruxelles et où notre instabilité politique crée des doutes néfastes à notre économie", a expliqué M. Javaux.

Le co-président des Verts francophones s'étonne d'autant plus de cette sortie médiatique qu'apparemment, M. De Wever a relu l'entretien il y a quelques jours.

"Bart De Wever sait bien à quelle phase des négociations nous nous trouvons. A un moment où le conciliateur Johan Vande Lanotte essaie de mettre des solutions sur la table, il vient avec des simplismes et des caricatures, il jette de l'huile sur le feu. C'est particulièrement exaspérant pour ceux qui négocient", a-t-il souligné.

M. Javaux regrette en particulier les déclarations sur la Wallonie. "C'est limite insultant pour tous ceux qui en Wallonie essaient de redresser la Région par le plan Marshall et des réformes de structure", a-t-il dit.

Le co-président exhorte chacun des partis à ne pas se lancer dans la surenchère. "Le plus important, c'est de constituer un gouvernement à même de stabiliser le pays. Nous, écologistes, ne voulons pas aller aux élections et les citoyens non plus", a-t-il conclu.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires