Jean-Luc Dehaene avance enfin des propositions

14/04/10 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Le Vif

Les trois partenaires francophones de la majorité au fédéral vont comparer les versions qu'ils ont reçues de Jean-Luc Dehaene sur les propositions de résolution du dossier Bruxelles-Hal-Vilvorde.

Jean-Luc Dehaene avance enfin des propositions

© Belga

Les trois partis francophones de la majorité au gouvernement fédéral (MR, PS et cdH) doivent se rencontrer ce mercredi dans un endroit tenu secret afin de comparer les versions concoctées par le médiateur royal Jean-Luc Dehaene et qu'il leur a présentées à chacun séparément, indiquent mercredi La Libre Belgique et De Standaard.

Cette réunion pourrait avoir lieu en soirée, a-t-on précisé à l'agence Belga. Mardi, on évoquait encore une réunion "dans les prochains jours" des quatre partis francophones (avec Ecolo), qui se tiendrait avant une éventuelle rencontre multilatérale organisée par M. Dehaene.

Mais à diverses sources, on apprend finalement qu'aucune réunion n'a été prévue entre les partis francophones de la majorité. Quant à une réunion des quatre partis francophones, elle serait envisagée par certains mais rien n'est encore confirmé, quant à sa tenue ou même le moment où elle pourrait avoir lieu.

"Tenir une réunion maintenant n'a pas de sens", dit-on dans un des parti francophone. On y ajoute qu'une réunion de partis francophones, à trois ou quatre, "se terminera nécessairement par des déclarations car il y aura bien quelqu'un pour dire où cela se tient et, dans ce cas, il y aura des réactions flamandes et Jean-Luc Dehaene pourra directement rentrer chez lui".

Dans certains partis on met en cause l'attitude du cdH. La présidente des Humanistes, Joëlle Milquet, est notamment ciblée par les milieux CD&V.

Jusqu'à présent, dit-on encore à diverses sources, le médiateur royal n'a eu que des contacts bilatéraux avec les présidents des différents partis concernés mais il n'a transmis aucune proposition structurée et définitive. Il évoque et teste diverses pistes et enregistre la réaction de ses interlocuteurs mais cela ne va pas plus loin, dit-on encore.

Où en est Jean-Luc Dehaene?

Jean-Luc Dehaene a proposé à ses interlocuteurs, lors de ses rencontres bilatérales, de scinder l'arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde pour les élections à la Chambre, mais aussi pour le Sénat et l'Europe, a affirmé le quotidien Le Soir dans son édition de mercredi.

Selon le quotidien, les francophones, ont fait savoir au "démineur" que c'était inacceptable à leurs yeux, tout en précisant qu'une telle opération était envisageable en échange de contreparties de même poids: droits (de vote) des francophones de la périphérie; nomination des bourgmestres (une mesure qui ne devrait pourtant pas être une contrepartie à proprement parlé); extension des pouvoirs de la Communauté française au-delà de la frontière linguistique en matière d'enseignement; voire élargissement de Bruxelles.

Jusqu'à présent, sur la base de l'arrêt de la Cour constitutionnelle de mai 2003, il était seulement question de redessiner l'arrondissement de BHV pour l'élection à la Chambre, sachant, en effet, qu'il représente une "anomalie" dans le paysage national, vu que, contrairement aux autres arrondissements électoraux du pays, lui n'épouse pas les contours d'une province.

LeVif.be, avec belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires