Jean-Denis Lejeune : "Je n'abandonne pas le combat"

27/08/12 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Le Vif

Jean-Denis Lejeune a tenu à préciser qu'"il n'abandonnait absolument pas le combat", au contraire de ce qu'annonce le journal La Meuse en une lundi matin. Pour le papa de Julie, une des victimes de Marc Dutroux, il reste deux priorités à ses yeux: connaître la vérité en ce qui concerne Julie et Melissa et arriver à une réforme de la justice qui empêchera toute remise en liberté précoce de Dutroux, a-t-il confié à l'agence Belga.

Jean-Denis Lejeune : "Je n'abandonne pas le combat"

© Belga

Jean-Denis Lejeune est un peu remonté contre le journal La Meuse ce lundi. "Cela m'énerve et c'est vraiment fatiguant. J'ai accordé une interview au journal flamand Het Laaste Nieuws (les deux journaux ont des accords, Ndlr). Pourquoi la rédaction liégeoise ne m'a-t-elle pas contactée pour me demander si vraiment j'abandonnais? J'ai simplement dit que je ne possédais plus aucune arme juridique afin d'empêcher la libération de Michelle Martin. Mon combat ne s'éteint pas pour autant ! ", a réagi M. Lejeune.

Pour renforcer ses propos, le futur candidat aux élections communales à Flémalle poursuit sa mise au point. "Sincèrement, pensez-vous que j'aurais mis autant d'énergie à organiser une marche pour la réforme de la justice? C'est moi qui ai mis sur pied l'événement. Il a fallu recevoir les autorisations des autorités, gérer toute la logistique, trouver écho dans les médias... Aurais-je également pris la peine de rencontrer Joëlle Milquet, Annemie Turtleboom et Elio Di Rupo la semaine dernière si j'étais las? "

Jean-Denis Lejeune poursuit donc son combat pour réclamer et obtenir une réforme de la justice. "Il faut que les textes soient modifiés pour qu'une telle situation ne se reproduise pas avec Dutroux".

Enfin, la possible libération de Michelle Martin ouvre certaines perspectives. "Une fois l'ex-épouse de Dutroux dehors, peut-être apprendrons-nous enfin la vérité sur Julie et Melissa? J'y travaillerai en tout cas". Pour ce dernier point, Jean-Denis Lejeune refuse de parler d'une éventuelle rencontre.

Avec Belga

Nos partenaires