Jean-Charles Luperto revient officiellement comme bourgmestre de Sambreville

22/12/14 à 22:24 - Mise à jour à 22:24

Source: Belga

Le député-bourgmestre Jean-Charles Luperto, inculpé mercredi dernier pour outrage public aux moeurs en présence de mineurs de moins de seize ans, revient officiellement comme bourgmestre de Sambreville, et non simplement comme président du conseil communal, a-t-il déclaré lors du huis clos lundi soir au conseil communal de Sambreville, selon plusieurs conseillers communaux.

Jean-Charles Luperto revient officiellement comme bourgmestre de Sambreville

Jean-Charles Luperto © Belga

L'homme politique socialiste a quitté l'Hôtel de Ville par l'arrière du bâtiment juste après le huis clos du conseil communal sans faire de déclaration à la presse. Le bourgmestre, présentant une barbe naissante, a répondu avec un certain naturel aux questions des conseillers communaux, respectant l'ordre du conseil communal annoncé. En début de séance, il a remercié le collège communal pour le travail effectué ainsi que l'opposition pour sa retenue et le respect témoigné envers lui. Sa présence au conseil communal a été une surprise pour toute l'assemblée qui n'avait pas été avertie de sa venue. "Ce sont des éléments qui relèvent du domaine privé. Nous sommes là pour mener une opposition politique et non privée", a remarqué la conseillère communale FDF Monique Félix. Depuis le 11 novembre dernier, le Premier échevin Denis Liselele était bourgmestre faisant fonction. Le député-bourgmestre de Sambreville a été inculpé mercredi matin par le juge instruction pour cinq faits distincts d'outrage public aux moeurs entre le 1er avril et le 31 août dernier à Spy (Jemeppe-sur-Sambre) dont deux faits en présence de mineurs de moins de 16 ans. Il s'agit de faits d'exhibitionnisme dans les toilettes de l'aire d'autoroute de Spy sur la E42.

En savoir plus sur:

Nos partenaires