Japon: une "veuve noire" condamnée à mort pour trois meurtres

07/11/17 à 06:21 - Mise à jour à 06:22

Source: Belga

(Belga) Une Japonaise de 70 ans a été condamnée à mort par pendaison mardi pour les meurtres de trois de ses anciens conjoints et une tentative de meurtre sur un quatrième, a appris l'AFP du tribunal de la préfecture de Kyoto (ouest).

Surnommée la "veuve noire" en référence à cette araignée mangeuse de mâles, le procès de Chisako Kakehi, qui s'était ouvert fin juin à Kyoto, a tenu tout le pays en haleine. Selon le parquet, elle utilisait du cyanure pour se débarrasser de ses amants, amassant ainsi sur plus de dix ans un patrimoine estimé par la presse à un milliard de yens (7,6 millions d'euros environ), en assurance vie, biens immobiliers et dépôts bancaires à la suite de leurs décès. Mme Kakehi choisissait des conjoints souvent âgés ou malades, et surtout riches et sans enfant selon la presse, parfois par le biais d'agences matrimoniales. Elle avait par la suite perdu une bonne partie de sa fortune en raison de placements financiers hasardeux, et avait été arrêtée en novembre 2014. Alors que ses avocats ont argué qu'elle n'était pas coupable, plaidant l'altération de sa responsabilité, Mme Kakehi, qui avait gardé le silence au début de son procès, a surpris le tribunal en admettant ultérieurement avoir tué son quatrième mari en 2013. (Belga)

Nos partenaires