Japon/Okinawa: les travaux de construction d'une base américaine suspendus

04/03/16 à 09:16 - Mise à jour à 09:16

Source: Belga

(Belga) Le Japon a suspendu les travaux en cours sur l'île d'Okinawa, en vue de la construction d'une nouvelle base américaine, après que le premier ministre a accepté d'entamer des négociations au sujet de ce projet controversé.

Les autorités de l'île sont opposées au gouvernement central japonais au sujet de cette nouvelle base qui devrait, selon le projet, reprendre les fonctions de la "US Marine Corps Air Station" de Futenma, actuellement située dans une zone résidentielle dans le centre de l'île d'Okinawa. La population proteste contre l'option privilégiée par les Etats-Unis et l'administration tokyoïte, un site situé dans une zone sensible sur le plan environnemental. Fin février, environ 28.000 personnes avaient encerclé le parlement japonais pour exprimer leur colère, demandant que l'armée américaine quitte purement et simplement Okinawa. Le Premier ministre Shinzo Abe a finalement indiqué vendredi qu'il accepterait la volonté des opposants d'entamer des négociations sous médiation judiciaire. Cette perspective promet en tout cas un nouveau délai dans la construction de la nouvelle base à Nago, dans le nord d'Okinawa. Le projet a déjà subi des retards, notamment à cause de manifestants et du manque de soutien des autorités locales, selon le général américain Robert Neller. De nombreux habitants de l'île sont opposés depuis tout un temps à la présence militaire américaine parmi eux. Ils se plaignent de nuisances sonores, des risques d'accidents et de la criminalité. Les installations américaines couvrent près de 20% du territoire de l'île d'Okinawa, qui héberge plus de la moitié des 47.000 soldats américains présents au Japon. Située à l'extrême sud de l'archipel nippon, l'île d'Okinawa représente un point stratégique en cas de conflit en Asie. (Belga)

Nos partenaires