Jan Jambon veut engager 20 agents supplémentaires pour traquer l'EI sur internet

23/05/16 à 09:28 - Mise à jour à 09:27

Source: Belga

Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon souhaite engager 20 agents supplémentaires au sein de la nouvelle unité de police chargée de lutter contre la propagande islamiste en ligne et censurer les contenus djihadistes, rapportent lundi des journaux du groupe Sudpresse et Het Nieuwsblad.

Jan Jambon veut engager 20 agents supplémentaires pour traquer l'EI sur internet

© Belga Image

Plus de 46.000 comptes Twitter sont utilisés par des personnes soutenant l'Etat islamique, qui produisent quotidiennement 90.000 messages sur les réseaux sociaux quotidiennement. Pour lutter contre cette propagande islamiste en ligne en Belgique, la police fédérale a lancé en janvier une nouvelle unité de police, l'Internet Referral Unit (IRU).

Cette cellule est actuellement composée d'une dizaine d'agents, mais "les recrutements internes sont en cours pour passer de 10 agents en poste, à une trentaine", explique le cabinet de Jan Jambon. Certains députés se sont par ailleurs inquiétés de la légalité de ce type d'unité de patrouilles sur internet, estimant que des contrôles anonymes, sous pseudonyme, pourraient être rapidement considérés comme des activités "undercover" (sous couverture), nécessitant donc l'intervetion d'un juge d'instruction. "Les patrouilles sur internet cadrent parfaitement avec la législation actuelle", répond le ministre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires