Jan Jambon souligne le rôle d''une augmentation de la technologie et des policiers en rue

05/07/16 à 09:41 - Mise à jour à 09:41

Source: Belga

(Belga) La diminution du nombre de faits criminels enregistrés est la conséquence d'un effort maintenu depuis des années, avec plus de bleu dans les rues et une utilisation accrue des moyens technologiques, a indiqué mardi le ministre de l'Intérieur Jan Jambon à la VRT. Il place la lutte contre le trafic d'armes à la tête des priorités.

Jan Jambon souligne le rôle d''une augmentation de la technologie et des policiers en rue

Jan Jambon souligne le rôle d''une augmentation de la technologie et des policiers en rue © BELGA

Selon la DH, Het Laatste Nieuws et De Morgen, la police a enregistré l'an dernier 898.826 faits criminels, soit une diminution de 7,7% par rapport à 2014. C'est la quatrième année d'affilée que les chiffres baissent. Selon le ministre Jambon, l'objectif est de continuer à utiliser la technologie. L'utilisation des caméras ANPR permet par exemple de détecter, via la reconnaissance des numéros de plaque, les véhicules signalés. Le ministre cite aussi la base de données PNR, pour les données des passagers de compagnies aériennes. Les signalements de fraude internet et de terrorisme sont en augmentation. Jan Jambon confirme qu'un glissement s'opère dans le monde criminel "du monde réel au monde virtuel", glissement qui se traduit dans les statistiques. L'augmentation des infractions terroristes est également due au fait que le nombre de comportements punissables a augmenté. Le ministre fait par ailleurs de la lutte contre le trafic d'armes une priorité. (Belga)

Nos partenaires