Jambon se concerte avec les bourgmestres sur les bandes de motards

03/06/15 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Belga

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, examine la possibilité de rendre punissable l'appartenance à une bande criminelle de motards, a-t-il indiqué mercredi, à l'issue d'une réunion avec les bourgmestres des communes limitrophes des Pays Bas qui sont confrontées aux agissements de ces bandes.

Jambon se concerte avec les bourgmestres sur les bandes de motards

© Belga

Les Pays Bas et l'Allemagne ont durci récemment leur législation et ont poussé de la sorte ces bandes à se tourner davantage vers la Belgique. A entendre le bourgmestre de Lanaken, Marino Keulen (Open Vld), elles ont aussi changé leur comportement. Alors qu'elles restaient dans leurs clubs auparavant, elles s'affichent aujourd'hui dans les rues.

Quant aux clubs, ils servent de couverture à des activités criminelles, comme le trafic de drogue, la prostitution ou l'extorsion de fonds. Les autorités ont déjà entrepris des actions pour lutter contre ces bandes mais la coordination fait parfois défaut, a reconnu M. Jambon.

Le ministre envisage également de mobiliser la capacité de réserve de la police fédérale pour fournir un soutien local. Il a insisté par ailleurs sur la nécessité d'une approche européenne du phénomène, à l'instar de ce qui se fait dans la lutte contre le terrorisme.

En savoir plus sur:

Nos partenaires