Jambon exige la tolérance zéro face à la violence envers les agents de police

28/10/14 à 06:31 - Mise à jour à 06:31

Source: Belga

Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) ne tolérera aucune forme de violence exercée envers les agents de police. A l'avenir, les parquets ne pourront plus classer sans suite les plaintes déposées en la matière, révèlent Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg mardi.

Jambon exige la tolérance zéro face à la violence envers les agents de police

Jan Jambon (N-VA), vice-premier ministre et ministre de l'intérieur. © BELGA/Jasper Jacobs

"Il est inadmissible qu'un agent de police soit soumis à la violence parce qu'il exerce correctement son métier", explique Jan Jambon. Selon lui, la lutte contre la violence envers les policiers constitue l'un des défis majeurs de son mandat.

A l'avenir, "les parquets devront donner la priorité aux plaintes déposées pour ce type de délit et ne pourront plus les classer sans suite", a précisé la porte-parole du ministre. "Les modalités doivent toutefois encore être abordées avec le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V)".

Et il en va de même pour la violence à l'égard des chauffeurs de bus, accompagnateurs de train et facteurs. Jan Jambon exige que les parquets appliquent la tolérance zéro.

En savoir plus sur:

Nos partenaires