Jamaïque et Haïti se préparent au passage de l'ouragan Matthew

02/10/16 à 12:35 - Mise à jour à 12:38

Source: Belga

(Belga) L'ouragan Matthew, en mouvement dans les Caraïbes et d'une très forte puissance, menace de toucher la Jamaïque et Haïti dimanche et lundi puis Cuba, selon le centre américain de surveillance des ouragans (NHC) qui n'excluait pas qu'il atteigne le sud-est des Etats-Unis.

L'ouragan, passé en catégorie 5 dans la nuit de vendredi à samedi (le dernier échelon de l'échelle Saffir-Simpson), a été rétrogradé en catégorie 4 samedi et tout en ayant faibli, continuait dimanche à se diriger lentement vers la Jamaïque et Haïti. Selon le bulletin officiel de 09H00 GMT dimanche, il se trouvait à 555 kilomètres au sud-sud-ouest de Port-au-Prince, la capitale de Haïti, et à peu près la même distance au sud-est de Kingston, celle de la Jamaïque. Il était "stationnaire" avec des vents maximum de 240 km/h, a indiqué le NHC, basé à Miami (sud-est des Etats-Unis). La Jamaïque comme la côte sud de Haïti sont en alerte ouragan et devraient être touchées dans les 48 heures par des forts vents et d'importantes précipitations. L'ouragan devrait poursuivre sa route vers le nord à travers l'est et le sud de Cuba entre lundi et mardi pour progresser vers les Bahamas et menacer le territoire américain. Les autorités s'attendent à une tempête d'une violence équivalente à celle de Gilbert, qui avait frappé la Jamaïque le 12 septembre 1988 et fait 40 morts et des dégâts énormes. Le ministre jamaïcain des Collectivités locales Desmond McKenzie a annoncé le déblocage de 350 millions de dollars jamaïcains (2,8 millions USD) pour nettoyer d'urgence canalisations et fossés. Tous les pays sur la trajectoire de l'ouragan s'attendent à des pluies torrentielles et des inondations et le NHC a mis en garde contre des glissements de terrain. Haïti, le pays le plus pauvre de la zone avec un habitat souvent précaire, a procédé à une centaine d'évacuations préventives dans le sud, le plus exposé. Les autorités accélèrent par ailleurs le déploiement de médicaments et de kits d'hygiène dans les zones les plus à risques. La protection civile haïtienne a indiqué que dans le grand sud, 576 abris provisoires étaient disponibles et pourraient accueillir jusqu'à 88.000 personnes pendant au moins 3 jours. (Belga)

Nos partenaires