Jacques Gevers, un grand

11/09/12 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Le Vif

Jacques Gevers, notre ancien rédacteur en chef (1989-2005) est décédé. Sa marque : l'humanisme et l'indépendance.

Jacques Gevers, un grand

© Image Globe

Jacques Gevers, 63 ans, est décédé le 10 septembre à Bruxelles, victime d'un accident vasculaire cérébral. Sans doute cet amoureux de la langue française aurait-il biffé de son bic bleu le terme AVC: passionné de pédagogie, il veillait farouchement à rendre son hebdomadaire clair, lisible et accessible au plus grand nombre.

On lui doit d'avoir fait du Vif/L'Express une institution respectée du paysage médiatique belge, reconnue pour son indépendance. Il en fut rédacteur en chef, puis directeur de 1989 à 2005. C'est en 2007 qu'il quitta le journal. Juriste, rien ne le destinait a priori à la presse. Si ce n'est son immense curiosité. En guise de service militaire, il fut coopérant en Algérie, enseignant les sciences économiques à Oran. De là son intérêt passionné pour le monde arabe en particulier, et les rapports Nord-Sud en général.

De retour en Belgique, il s'essaya brièvement au barreau, puis bifurqua vers la presse quotidienne. Il devint journaliste politique à La Meuse/La Lanterne, avant de rejoindre Le Vif/L'Express en 1986 comme journaliste politique, économique et social.

Sa formation de juriste le servait. Il savait peser la valeur de chaque mot et analyser le jeu des institutions sans froideur ni excès de passion. Son intérêt pour les humains le poussait à s'intéresser au rare, à l'inattendu. Il a engagé beaucoup de jeunes journalistes qui appréciaient son humanisme, sa grande culture, sa rigueur.

La rédaction du Vif/L'Express et ses nombreux lecteurs présentent à la famille et aux proches de Jacques leurs sincères condoléances.

Nos partenaires