Jacqueline Galant, une ex-ministre bien entourée

05/01/17 à 10:34 - Mise à jour à 10:33

Source: Le Vif/l'express

Qu'il arrive au bout de son mandat ou qu'il doive l'interrompre prématurément pour Dieu sait quelle (bonne) raison, tout ministre fédéral sortant a le droit de conserver deux collaborateurs à son service jusqu'à l'expiration de la législature.

Jacqueline Galant, une ex-ministre bien entourée

© Belga

Une latitude, en aucun cas une obligation. Rares sont ceux qui résistent à la tentation. Jacqueline Galant (MR), qui s'est délestée du portefeuille de la Mobilité le 15 avril 2016, a donc aussi emporté dans ses valises ce lot de consolation, direction le parlement wallon où son siège de députée régionale lui donne déjà droit à 2,5 collaborateurs. Les organes stratégiques fédéraux (ne dites plus cabinet) de son successeur François Bellot en sont quittes pour assumer le dommage collatéral de la démission ministérielle : 104 000 euros en année pleine, dont 74 000 déjà octroyés sur les crédits 2016, peut-on lire dans le budget 2017 du SPF Mobilité.

Nos partenaires