Jacqueline Galant souhaite s'intégrer dans son groupe politique au parlement de Wallonie

09/05/16 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Belga

(Belga) L'ex-ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant a effectué lundi son retour au parlement de Wallonie, où elle a été désignée à la présidence de la commission Agriculture et Tourisme.

Jacqueline Galant souhaite s'intégrer dans son groupe politique au parlement de Wallonie

Jacqueline Galant souhaite s'intégrer dans son groupe politique au parlement de Wallonie © BELGA

Mme Galant (MR), qui avait dû démissionner à la mi-avril à la suite d'une controverse sur la sécurité des aéroports, a ainsi repris la présidence de commission qu'assurait François Bellot (MR) jusqu'à ce qu'il remplace la députée-bourgmestre de Jurbise au Fédéral. Dans les couloirs du parlement où elle était interrogée par la RTBF, elle a affirmé revenir "sereinement" au parlement wallon, où elle compte avant tout s'intégrer dans son groupe politique pour défendre des projets, en se montrant "tournée vers l'avenir". Au groupe MR, d'aucuns n'avaient pas caché ces dernières semaines une certaine inquiétude quant à la crédibilité de la nouvelle présidente de commission sur les dossiers aéroportuaires. Cette matière est arrivée dans les compétences de la commission présidée par Mme Galant sans que cette dernière ni le MR y aient eu mot à dire, puisqu'elle a échu au ministre René Collin à la suite d'un remaniement interne au cdH après la démission de Joëlle Milquet. Mme Galant s'est voulue positive à cet égard. "Ce sont des matières où j'ai pu retirer de l'expérience par rapport à la gestion des aéroports, il faut retirer des enseignements positifs de chaque expérience", a-t-elle répondu. La tension restait toutefois palpable. Au journaliste qui l'interrogeait sur sa désignation à la présidence de commission, Mme Galant a réfuté qu'il y ait eu une négociation. "C'est le parti qui m'a désignée. J'ai pu lire et entendre beaucoup de choses à mon égard, je pense qu'il faudra un jour remettre les choses au point", a-t-elle affirmé, avant de mettre brusquement un terme à l'interview. "Je pense que j'ai dit assez". (Belga)

Nos partenaires