Italie: Matteo Renzi confirme vouloir démissionner si le non l'emporte au référendum

17/11/16 à 10:42 - Mise à jour à 10:45

Source: Belga

(Belga) Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi a indiqué jeudi qu'il refuserait de prendre la tête d'un gouvernement technique, chargé de préparer de nouvelles élections, en cas de victoire du non au référendum constitutionnel le 4 décembre.

Italie: Matteo Renzi confirme vouloir démissionner si le non l'emporte au référendum

Italie: Matteo Renzi confirme vouloir démissionner si le non l'emporte au référendum © BELGA

"Je ne peux pas être celui qui se met d'accord avec les autres partis pour faire un gouvernement technique, en charge d'un seul objectif", en l'occurrence réformer la loi électorale avant d'éventuelles élections anticipées, a-t-il déclaré jeudi. Les Italiens votent le 4 décembre pour approuver ou non une réforme de la Constitution qui vise à simplifier le processus législatif et à apporter davantage de stabilité politique dans un pays qui a connu 60 gouvernements depuis 1946. Mais ce scrutin s'est transformé en un vote de confiance envers le chef du gouvernement arrivé au pouvoir début 2014. Selon un sondage publié jeudi par le quotidien Il Sole24Ore, le non obtiendrait 34% des voix, contre 29% pour le oui, mais 37% des électeurs se disent encore indécis ou prêts à s'abstenir. En cas de victoire du "non", M. Renzi pourrait être chargé par le président italien Sergio Mattarella de prendre la tête d'un gouvernement technique, comme l'Italie en a déjà connu lors de précédentes crises politiques, chargé de réformer la loi électorale avant des élections anticipées. C'est cette solution qu'il a rejetée jeudi, jugeant qu'il n'était pas là pour participer "aux petits jeux de la vieille politique". "Je ne suis pas prêt à me cramponner à mon fauteuil (...). Je suis ici pour changer les choses", a-t-il insisté. (Belga)

Nos partenaires