Italie: début des discussions sans perspective d'accord rapide

04/04/18 à 13:52 - Mise à jour à 13:53

Source: Belga

(Belga) Le président italien Sergio Mattarella a entamé mardi les discussions en vue de la formation d'une coalition gouvernementale, un mois après un scrutin dont les résultats ont plongé le pays dans l'incertitude.

Les élections législatives du 4 mars ont vu la coalition de droite (Forza Italia, Ligue et Fratelli d'Italia) et le mouvement "anti-système" Cinq Etoiles arriver en tête. Conformément à la Constitution, le président a entamé des discussions de deux jours avec les principaux leaders politiques. Le mouvement Cinq Etoiles, qui a recueilli plus de 32% des suffrages, a indiqué qu'il pourrait trouver un accord de gouvernement avec la Ligue (17%), d'extrême droite, ou le parti démocrate (18,7%), de centre-gauche. Les Cinq Etoiles ont par contre écarté l'idée d'une association avec Forza Italia de Silvio Berlusconi. Les démocrates ont eux fait part de leur intention de rester dans l'opposition. Mardi, Sergio Mattarella rencontrera les présidents de deux assemblées du Parlement, son prédécesseur Giorgio Napolitano et les représentants des petits partis. Le plat de résistance est prévu pour mercredi, avec des entretiens avec la Ligue, Cinq Etoiles, les démocrates et Forza Italia. Il fera ensuite le point sur ce premier round de discussion. (Belga)

Nos partenaires