Israël va ouvrir 5 postes de police à Jérusalem-Est annexée

10/08/16 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Belga

(Belga) Israël va ouvrir cinq postes de police à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville occupée et annexée, ont indiqué le ministre compétent et la police mercredi.

Israël va ouvrir 5 postes de police à Jérusalem-Est annexée

Israël va ouvrir 5 postes de police à Jérusalem-Est annexée © BELGA

"Notre souveraineté sur ce pays commence par l'exercice de notre souveraineté sur Jérusalem", a dit sur la radio militaire le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan. "Au fil des ans, un écart important s'est creusé entre les parties ouest et est de la ville pour ce qui est des services de la police, et c'est cet écart que nous voulons combler avec ces nouveaux postes", a-t-il dit. La souveraineté sur Jérusalem-Est est l'une des questions essentielles du conflit israélo-palestinien. Israël a annexé Jérusalem-Est en 1967 et considère tout Jérusalem comme sa capitale indivisible. Les Palestiniens aspirent à faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur Etat. Jérusalem, au coeur du conflit, a été un des foyers de violence ces derniers mois dans les Territoires palestiniens et en Israël. Il n'y a pas actuellement de poste de police israélien dans les quartiers palestiniens de Jérusalem-Est à l'écart de la Vieille ville, a indiqué la porte-parole de la police Luba Samri. Il y en a en revanche dans la Vieille ville. Les postes seront installés dans les quartiers de Ras-al-Amud, Jabal Moukaber, Silwan, Issawiyah et Sour Baher. Ces quartiers sont fréquemment le théâtre d'affrontements entre Palestiniens et policiers israéliens en période de tensions. Le ministre a précisé que la création de ces postes s'inscrit dans un plan de quatre ans qui prévoit le recrutement de 1.200 policiers pour Jérusalem. Un responsable de la police, Youval Ben Ami, a rapporté que seuls 200 policiers avaient été enrôlés pour le moment. "On a un problème pour embaucher des policiers car certains ne veulent pas être déployés dans les quartiers (palestiniens). C'est pourquoi nous avons décidé d'augmenter les salaires de ceux qui accepteront d'y travailler", a-t-il dit. (Belga)

Nos partenaires