Israël: protection rapprochée pour un député ayant indigné les Palestiniens

26/12/17 à 20:57 - Mise à jour à 20:59

Source: Belga

(Belga) Un député israélien va bénéficier d'une protection rapprochée après avoir scandalisé les Palestiniens en insultant devant les caméras un certain nombre d'entre eux qui allaient visiter des prisonniers détenus dans le sud d'Israël, a indiqué mardi le Parlement.

Oren Hazan, membre du parti Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu et coutumier de provocations, s'est imposé lundi dans un autobus qui transportait des Palestiniens ayant obtenu l'autorisation de sortir de la bande de Gaza, territoire palestinien sous blocus, pour aller rendre visite à des proches incarcérés en Israël. Accompagné de quelques militants de droite, il avait pris soin de rameuter les médias pour cette opération censée selon lui dénoncer le fait qu'Israël autorise de telles visites alors que le mouvement islamiste Hamas, grand ennemi d'Israël qui dirige la bande de Gaza, retient trois civils et les corps de deux soldats israéliens. Monté dans le bus devant la prison, M. Hazan a invectivé les passagers en leur enjoignant de condamner "les actes de terrorisme". "La place de vos proches est sous terre", a-t-il déclaré, se vantant de vouloir faire voter une loi interdisant les visites aux prisonniers accusés d'acte de terrorisme. "Ton fils est un chien", a-t-il lancé à une Palestinienne. "Vous êtes des ordures", a-t-il lâché en quittant l'autobus. "Parlez avec le Hamas pour voir vos enfants, pas avec nous. Vous y avez droit tout comme nous avons le droit de voir les nôtres", lui a répondu une Palestinienne. Les images ont été abondamment diffusées et commentées dans les médias et sur les réseaux sociaux israéliens et palestiniens. Elles ont suscité une rare déclaration du porte-parole de la branche armée du Hamas, Abou Obeida. "Au lieu d'envoyer un idiot se livrer à des actes puérils (...) soyez courageux et tentez de résoudre cette question avec courage et sans intimider des femmes", a-t-il souligné dans un communiqué s'adressant aux autorités israéliennes. Le Parlement a décidé d'accorder à Oren Hazan une protection rapprochée, a indiqué un porte-parole de la Knesset. M. Hazan est habitué des comportements et des propos jugés outranciers. En août, le Premier ministre était intervenu pour l'empêcher de retrouver à la frontière un parlementaire jordanien afin de régler leurs différends aux poings. Il avait été suspendu en 2015 de son poste de vice-président du Parlement après des accusations de proxénétisme et usage de drogues, et suspendu un mois de toute activité parlementaire pour avoir insulté une députée handicapée. (Belga)

Nos partenaires