Israël dénonce les essais de missiles balistiques par l'Iran

10/03/16 à 01:01 - Mise à jour à 01:01

Source: Belga

(Belga) Israël a dénoncé mercredi "avec vigueur" les nouveaux essais par l'Iran de missiles balistiques capables d'atteindre "tout le territoire israélien".

Israël dénonce les essais de missiles balistiques par l'Iran

Israël dénonce les essais de missiles balistiques par l'Iran © BELGA

L'Iran a indiqué avoir procédé mardi et mercredi à une série de tests de missiles balistiques, qui suscitent des préoccupations au sein de la communauté internationale. "Ces essais constituent des violations grossières de la résolution du conseil de sécurité de l'ONU 2231 qui a entériné l'accord entre Téhéran et les grandes puissances" sur le nucléaire et qui est entré en vigueur au début de l'année, a souligné le ministère israélien des Affaires étrangères dans un communiqué. "Ce texte limite la possibilité pour l'Iran de tirer des missiles pouvant être équipés de têtes nucléaires. Or c'est précisément ce genre de missiles, qui peuvent atteindre tout le territoire israélien, que l'Iran a testé", a ajouté le ministère. "La campagne de sourire de Mohammad Javad Zarif (le ministre iranien des Affaires étrangères) et du président Hassan Rouhani ne sont qu'un écran de fumée destiné à cacher les véritable intentions du régime des Ayatollahs", a poursuivi le texte en pressant la communauté internationale "d'agir avec fermeté contre la poursuite des tirs de missiles iraniens". Plus tôt en journée lors d'une visite en Israël, le vice-président américain Joe Biden avait affirmé que les Etats-Unis "agiront" s'il est confirmé que l'Iran a procédé à de nouveaux essais de missiles balistiques. De son côté, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a protesté mercredi auprès de son homologue iranien à propos de ces essais qui, s'ils sont avérés, entraîneront une riposte juridique de Washington, selon le département d'Etat. L'annonce des tests intervient quelques semaines après l'entrée en vigueur de l'accord sur les activités nucléaires de l'Iran et la levée de la plupart des sanctions internationales qui l'a accompagnée. Les activités balistiques iraniennes font l'objet de sanctions unilatérales américaines distinctes de celles liées au programme nucléaire iranien. M. Biden s'est à ce propos employé mercredi à rassurer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, un des plus ardents détracteurs de l'accord nucléaire. "Nous sommes unis dans l'idée qu'un Iran doté de l'arme nucléaire représente une menace absolument inacceptable pour Israël, la région et les Etats-Unis. Je veux redire ici - parce que je sais que les gens en doutent - que nous agirons s'ils violent l'accord", a-t-il dit. (Belga)

Nos partenaires