Israël à l'arrêt et sous haute protection pour la fête de Kippour

12/10/16 à 17:38 - Mise à jour à 17:40

Source: Belga

(Belga) Israël s'est mis totalement à l'arrêt mercredi pour Yom Kippour, la fête la plus solennelle du calendrier juif, tandis que les Territoires palestiniens étaient bouclés par les forces israéliennes pour prévenir tout attentat.

Israël à l'arrêt et sous haute protection pour la fête de Kippour

Israël à l'arrêt et sous haute protection pour la fête de Kippour © BELGA

Yom Kippour, le jour du Grand Pardon, a commencé mardi soir et s'achève mercredi soir. Les aéroports israéliens cessent de fonctionner, les programmes de télévision et radio s'arrêtent, les magasins ferment et les voitures ne roulent pas, offrant le spectacle singulier de routes accaparées par les enfants et les cyclistes. Les fidèles vêtus de blanc se rendent à pied et en famille à la synagogue. De nombreux juifs observent un jeûne d'une journée. Comme les années précédentes, Yom Kippour a été entouré d'un dispositif de sécurité renforcé. Un attentat qui a coûté la vie dimanche à deux Israéliens avant que son auteur palestinien ne soit abattu à Jérusalem faisait redouter un nouvel accès de violences lors de Yom Kippour et, à partir de dimanche et pour une semaine, d'une autre fête juive importante, Souccot. En 2015, les célébrations de Yom Kippour et de Souccot avaient préludé à une vague de violences toujours en cours. Plus de 3.000 policiers israéliens ont ainsi été mobilisés à Jérusalem. La police a installé des barrages aux entrées de Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville annexée et occupée par Israël, ont constaté des journalistes de l'AFP. Bien moins religieuse et plus distante des Territoires palestiniens, Tel-Aviv, la capitale économique et culturelle, paraissait éloignée des tensions de Jérusalem. Les rues abondaient de piétons, de cyclistes et de skate-boardeurs. Les magasins tenus par des Arabes attiraient les chalands, en particulier ceux où l'on vend de l'alcool. (Belga)

Nos partenaires