Islande: le conservateur Benediktsson nouveau Premier ministre

10/01/17 à 16:58 - Mise à jour à 16:59

Source: Belga

(Belga) Une nouvelle coalition de centre-droit en Islande a annoncé mardi s'être mise d'accord pour porter au poste de Premier ministre le conservateur Bjarni Benediktsson, deux mois et demi après la tenue d'élections législatives anticipées.

Ministre des Finances depuis 2013 et vainqueur des législatives d'octobre avec le Parti de l'indépendance, M. Benediktsson, 46 ans, a présenté le nouvel exécutif lors d'une conférence de presse à Reykjavik avec ses deux nouveaux partenaires, Réforme (centre-droit) et Avenir radieux (centre). Le programme publié par la coalition prévoit l'éventualité d'un référendum sur une candidature à l'Union européenne "vers la fin de la législature". Par ailleurs, il enterre l'espoir de réformes institutionnelles radicales, notamment de la ratification de la nouvelle Constitution rédigée par une commission citoyenne entre 2010 et 2012. Sur le plan économique, le projet est dans la continuité de la politique libérale menée par M. Benediktsson, à créditer d'un bon bilan avec une croissance solide et la quasi-disparition du chômage. L'arrivée d'un gouvernement de centre-droit a déjoué les plans de l'opposition de gauche, qui espérait profiter du scandale provoqué en avril par les Panama Papers, ces documents sur les détenteurs d'avoirs dans les paradis fiscaux. En avril les Islandais disaient en très grande majorité vouloir renouveler la classe politique, et ils visaient entre autres ce ministre des Finances dont le nom apparaissait dans ces documents. Mais en octobre, retournement de situation: le Parti de l'indépendance de M. Benediktsson remportait 21 des 63 sièges de députés, loin devant ses opposants, le Mouvement gauche-Verts et le Parti pirate (10 sièges chacun). (Belga)

Nos partenaires